Fonte du permafrost en arctique : une bombe à retardement pour le réchauffement – GoodPlanet.info

Avec le réchauffement global, le pergélisol (ou permafrost), sous -sol censé être gelé toute l’année, est en train de fondre.

Le pergélisol renferme une gigantesque réserve de carbone organique dont une partie pourrait se transformer en CO2 et en méthane qui, libérés dans l’atmosphère, pourraient accentuer le réchauffement global, par effet de serre.

Lire Fonte du permafrost en arctique : une bombe à retardement pour le réchauffement

Publicités

Laisser un commentaire qui sera publié après vérification

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s