Conseil de Sécurité

Photo Conseil de Sécurité

Le Conseil vote pour la résolution 1956 (2010).

Nom : Le Conseil de sécurité de l’ONU /des Nations unies.

Siège : Depuis 1992, le Conseil de sécurité se réunit au Siège de l’ONU, à New York mais il peut aussi se réunir dans d’autres capitales mondiales. Par exemple, des sessions se sont déjà tenues à Addis-Abeba, à Panama et à Paris.

Présidence actuelle : La présidence du Conseil de sécurité est mensuelle et elle est attribuée selon l’ordre alphabétique anglais du nom du pays. Le président du Conseil de sécurité pour le mois de janvier 2011 est la Bosnie-Herzégovine.

Présidence du Conseil de sécurité en 2011

Mois Présidence Fin du mandat
Janvier Bosnie-Herzégovine 31 décembre 2011
Février Brésil 31 décembre 2011
Mars Chine Membre permanent
Avril Colombie 31 décembre 2012
Mai France Membre permanent
Juin Gabon 31 décembre 2011
Juillet Allemagne 31 décembre 2012
Août Inde 31 décembre 2012
Septembre Liban 31 décembre 2011
Octobre Nigéria 31 décembre 2011
Novembre Portugal 31 décembre 2012
Décembre Fédération de Russie Membre permanent

http://www.un.org/french/docs/sc/presidency/index.asp

Date de création : Le Conseil a été créé en 1945. La première session a eu lieu le 17 janvier 1946.

Rôle : Selon la Charte des Nations unies, son rôle principal est le maintien de la paix et la protection de la sécurité internationale. Pour cela, le Conseil de sécurité dispose de certains pouvoirs exécutifs. Tout d’ abord, il recherche des solutions pacifiques afin de résoudre les différents et les conflits à l’échelle mondiale. Il cherche à mettre fin aux conflits armés soit en donnant des directives aux pays concernés, soit en envoyant des forces militaires. Il peut aussi imposer des sanctions économiques ou autres.

Court historique : La première session du Conseil de sécurité s’est tenue le 17 janvier 1946, dans le bâtiment Church House à Londres. Depuis, la plupart des séances du Conseil de sécurité ont lieu au siège de l’ONU, à New York.

Les membres permanents sont, dès l’origine, les Etats Unis de l’Amérique, l’Union Soviétique, le Royaume-Uni, la France et la République de Chine, parce que ce sont les vainqueurs principaux de la Seconde Guerre Mondiale et que ces pays représentent la majorité de la population mondiale (en comptant les empires coloniaux) chacun à peu près à égalité. Ces pays bébéficient d’un droit de veto.

Dans le jargon de l’ONU, les P5 sont les cinq membres permanents du Conseil de sécurité tandis que les P3 sont les membres permanents occidentaux : Etats Unis, France et Royaume-Uni.

Au début, appart les pays permanents, le Charte prévoyait aussi 6 pays non-permanents. En 1963, les 6 membres non-permanents sont devenus 10 et a été fixé le nombre de représentants par zone géographique.

En 1971, par la résolution 2758 de l’Assemblée générale des Nations unies le gouvernement de la République Populaire de Chine a pris la place du gouvernement de la République de Chine (aujourd’hui Taïwan) au Conseil de sécurité ainsi que dans toutes les autres instances onusiennes, en raison de la victoire des maoïstes durant la guerre civile chinoise.

De plus, après la dissolution de l’URSS en 1991, l’Union Soviétique a été remplacée par la Fédération de la Russie au Conseil de sécurité en janvier 1992.

Pays représentées : P5 (cinq pays permanents : les Etats Unis de l’Amérique, la Fédération de la Russie, le Royaume-Uni, la France et la République Populaire de Chine) et 10 membres élus par l’Assemblée générale pour un mandat de deux ans. Cette année les dix pays non-permanents sont les suivants :

Afrique du Sud (2012)

Allemagne (2012)

Bosnie-Herzgovine (2011)

Brésil (2011)

Colombie (2012)

Gabon (2011)

Inde (2012)

Liban (2011)

Nigéria (2011)

Portugal (2012)

Chaque membre du Conseil de sécurité dispose d’une voix. Les décisions de procédure sont prises par un vote affirmatif de 9 au moins des 15 membres. Les décisions sur les questions d’importance majeure sont prises par un vote affirmatif de neuf membres également, parmi lesquels doivent figurer les cinq membres permanents. C’est la règle de l’ « unanimité des grandes puissances », souvent appelée droit de veto. Si un membre permanent est opposé à une décision, il peut voter contre, ce qui revient à opposer son veto. Les cinq membres permanents du Conseil ont tous exercé un jour ou l’autre leur droit de veto. Si un membre permanent n’est pas entièrement favorable à une décision mais ne souhaite pas pour autant s’y opposer, il peut s’abstenir. Aux termes de la Charte, tous les Membres de l’ONU sont obligés d’accepter et d’appliquer les résolutions du Conseil.

Site internet officiel : http://www.un.org/french/docs/cs/

Auteur : Margarita Kousteni

https://mfnulfh.files.wordpress.com/2011/01/conseil-de-securite1.pdf

Laisser un commentaire qui sera publié après vérification

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s